5 cabanes à sucre pour passer sa rage de tire // Fou des foodies

Je suis persuadée que mon sang est composé à 50 % de sirop d’érable. Chaque année, dès que les arbres finissent par se mettre à couler, j’ai des rêves de grandes tablées où le sirop coule à flots : crêpes, œufs, jambon, bacon, petites saucisses, oreilles de crisse, omelettes, alouette!

Et parce que les rallyes cabanes à sucre, ça me connaît, en voici 5 qui me font craquer, toutes très différentes.
À vos palettes!

La chicissime du Laurie Raphaël

Cabane à sucre du Laurie-Raphaël // Fou des foodies

Pour la deuxième année, Raphaël et Daniel Vézina signent une cabane «gastronomisée» où pourtant rien n’est empesé. J’ai été invitée à tester le menu et, croyez-moi, c’est à la hauteur de ce qu’on attend du Laurie Raphaël, avec une petite touche de folie rassembleuse. Les coups de cœur du brunch : le beigne sandwich jambon-ananas-érable (faut pas penser aux calories) et la soupe poulet et nouilles façon Raphaël, avec son p’tit biscuit soda maison et son fromage dégoulinant. Bien sûr, tout ça se termine par de la tire sur la terrasse!

Laurie Raphaël
117, rue Dalhousie
Les samedis et dimanches de 10 h à 13 h 30
Jusqu’au 12 avril

La 100 % trad du Relais des Pins

Menu du temps des sucres au Relais des pins, Île d'Orléans // Fou des foodies

De la nappe carreauté, des chansonniers et ben de la bouffe à volonté : quand on veut de la tradition, c’est au Relais des Pins que ça se passe. Située sur l’île d’Orléans, cette cabane à sucre roule depuis 50 ans sur une formule authentique et vraiment gagnante. On déguste la tire sur la neige près du fleuve, dans un superbe décor naturel. Et que dire de la tarte au sucre maison? J’en prendrais une pointe drette là!

Voici, pour vous faire sourire, une capsule que notre Foodista en mission, Héloïse, et moi-même avons tournée l’an dernier pour Tourisme Québec dans cette magnifique cabane (c’est pas chic, la tire plein la bouche à la caméra, on le sait) :

Le Relais des Pins
3029, chemin Royal
Sainte-Famille

La cochonne de L’Affaire est Ketchup

Auprès des foodies, L’Affaire est Ketchup se passe de présentation. C’est pourquoi, quand j’ai entendu que ce très sympa bistro complètement fou de Saint-Sauveur investissait le magnifique parc du Bois-de-Coulonge pour y tenir une cabane à sa façon, je me suis dit que ce serait bête de passer à côté! Vivement avril pour tester les cochonnailles et autres créations à l’érable des chefs François Jobin et Marc-André Chénard.

La Cabane de L’Affaire est Ketchup
Parc du Bois-de-Coulonge
1215, Grande Allée Ouest
Tous les samedis et dimanches d’avril à 11 h, 14 h et 18 h

La familiale du Marché du Vieux-Port

Ce n’est pas parce que c’est encore un peu l’hiver qu’on doit délaisser notre cher marché, au contraire! Même avec la neige, il y a plein de délices locaux à découvrir dans le Vieux-Port, dont La cabane à sucre en ville. C’est l’idéal pour les familles (au pire, on emprunte un enfant à des amis si on n’en a pas!) : jeux gonflables, animation, musique et, bien entendu, tire sur la neige et buffet typique.

Marché du Vieux-Port
160, quai Saint-André
Les 28-29 mars et 4-5 avril de 9 h à 15 h

L’urbaine sans nom du Vieux-Québec

Elle n’est pas encore baptisée pour l’instant : le restaurateur Yanick Parent, celui derrière le Savini et le Bello, a investi le local de feue La Petite Italie pour y aménager sa cabane à l’année. Son pari : attirer autant les locaux que les touristes (ce qui n’est pas toujours chose facile intra muros). « Je rêvais d’une vraie cabane en ville, avec une ambiance typique : des tables à pique-nique, des nappes à carreaux, l’accordéon, tout ça! Mais de façon urbaine et chic, bien sûr », a-t-il confié au Voir (oui, je signe l’article!). À tester fin avril, si tout va bien.

La Bedaine ou La Bûche (nom à venir)
49, rue Saint-Louis
Ouverture fin avril

— Caroline
Photos : Marie Asselin