Les quais du Vieux-Port sont bien calmes ces temps-ci, après l’effervescence engendrée par l’édition 2015 de Bordeaux fête le vin à Québec. Si vous souhaitez prolonger le plaisir autour d’un bon souper entre amis, voici quelques suggestions qui vous permettront de poursuivre votre exploration des vins du vignoble bordelais.

bordeaux-fete-le-vin-gilles-arroyo-quebec

Vous avez besoin du petit coup de pouce supplémentaire pour découvrir les vins de Bordeaux? La SAQ offrira justement un rabais de 10% à l’achat de trois bouteilles de Bordeaux. C’est le temps de s’initier ou de faire des provisions pour la cave!

En blanc

Alors que Bordeaux est célèbre pour ses grands vins rouges, on oublie trop souvent que la région produit aussi de très bons vins blancs, élaborés avec du sauvignon blanc, du sémillon et du muscadelle. En combinant un élevage en barrique avec un climat généreux, on obtient des vins qui ont une belle ampleur en bouche.

Pour découvrir cette facette méconnue des vins de Bordeaux et pour découvrir un sauvignon blanc loin de la version néo-zélandaise, optez pour le Château Haut-Bertinerie qui arrive normalement sur les tablettes à l’automne. Si vous ne pouvez pas mettre la main sur une des bouteilles restantes, optez pour la Croix de Carbonnieux qui, même si on y trouve un peu de sémillon, offre la même harmonie d’ampleur et de fraîcheur.

En rouge

Ils font la renommée du vignoble bordelais, principalement à base de merlot sur la rive droite de la Garonne et à base de cabernet sauvignon sur la rive gauche. On y ajoute du cabernet franc, du malbec et du petit verdot. Cette mosaïque de cépages permet à la région de produire du vin de qualité à peu près toutes les années, ce qui pousse les vignerons à annoncer le millésime du siècle sur une base régulière…!

Partez donc à la découverte des appellations moins connues de Bordeaux, comme Puisseguin Saint-Émilion avec le Château Soleil. À dominante de merlot et issu du grand millésime 2009, il trouvera sa place présentement à la table des amateurs de Bordeaux classiques. Fruits noirs, moka et cassis font partie de sa palette aromatique. Pour l’occasion spéciale, la cuvée Le Rival du même domaine donnera aussi beaucoup de plaisir.

Et pour voir ce qu’un grand millésime peut offrir après quelques années de vieillissement, ouvrez un Château la Cardonne 2005, tout juste arrivé sur les tablettes. Dans les années acclamées par la critique, les «petits» vins ont beaucoup à offrir et vont vieillir avec grâce et finesse.

Finalement, pour une lecture légèrement différente du terroir bordelais, découvrez le Château Roque-le-Mayne qui, avec son encépagement de 5% de malbec, offre une jolie pointe épicée en finale et une structure droite et équilibrée. Tout juste au-dessus de la barre des 20$, il fera certainement beaucoup d’heureux!

Sinon… rendez-vous en 2017 pour une prochaine édition de Bordeaux fête le vin!

— Julien

Image à la une : Québec Région/Gilles Arroyo